Marché immobilier 2024 : zoom sur les tendances et prévisions


Le marché immobilier est en constante évolution, et il est crucial pour les investisseurs, les professionnels du secteur et les particuliers d’en comprendre les dynamiques afin d’adapter leurs stratégies et de saisir les opportunités qui se présentent. Dans cet article, nous allons explorer les principales tendances et prévisions pour le marché immobilier en 2024.

La digitalisation du marché immobilier

L’une des tendances majeures qui façonne le marché immobilier est la digitalisation. Les nouvelles technologies ont un impact significatif sur la manière dont les transactions immobilières sont réalisées et gérées. La proptech, ou technologie immobilière, permet notamment de faciliter la recherche de biens, l’estimation des prix, la gestion locative et bien d’autres aspects de l’immobilier. En 2024, on peut s’attendre à une utilisation accrue de ces outils numériques, rendant le secteur plus transparent et efficace.

L’essor des logements écologiques

En réponse aux préoccupations environnementales croissantes, on observe une demande accrue pour des logements respectueux de l’environnement. Les projets immobiliers neufs intègrent de plus en plus de normes énergétiques strictes et des matériaux durables. Selon une étude réalisée par le cabinet Xerfi-Precepta, la part des logements neufs labellisés « basse consommation » devrait atteindre 75 % en 2024, contre 50 % en 2020. Cette tendance devrait également s’étendre aux rénovations de bâtiments existants.

La montée en puissance des villes moyennes

Les prix immobiliers dans les grandes métropoles, comme Paris, Lyon ou Bordeaux, ont fortement augmenté ces dernières années, rendant l’accession à la propriété difficile pour certains ménages. Par conséquent, on observe un intérêt croissant pour les villes moyennes, offrant une meilleure qualité de vie et un coût de l’immobilier plus abordable. Selon une étude réalisée par le Crédit Foncier, la part des transactions immobilières dans les villes moyennes est passée de 43% en 2015 à 49% en 2019, et cette tendance devrait se poursuivre à l’horizon 2024.

L’impact du télétravail sur le marché immobilier

Le télétravail est devenu une réalité pour de nombreux salariés suite à la crise sanitaire liée au Covid-19. Cette évolution a des répercussions sur le marché immobilier, avec une demande accrue pour des logements disposant d’un espace dédié au travail à domicile. En outre, le télétravail permet à certains employés de s’éloigner des centres urbains et d’opter pour des logements plus spacieux et moins onéreux. Il est probable que cette tendance perdure en 2024 et modifie les critères de recherche des acquéreurs.

La démocratisation de l’investissement locatif

L’investissement locatif reste une option prisée pour diversifier son patrimoine et générer des revenus complémentaires. Avec la baisse des taux d’intérêt, les conditions de financement sont favorables pour les investisseurs. De plus, les dispositifs fiscaux incitatifs, tels que le Pinel ou le Denormandie, devraient continuer à encourager l’investissement locatif en 2024. Toutefois, il convient de rester attentif aux évolutions réglementaires et aux conditions du marché pour optimiser son investissement.

Les tendances et prévisions présentées dans cet article montrent que le marché immobilier en 2024 sera marqué par une digitalisation croissante, un intérêt grandissant pour les logements écologiques et les villes moyennes, ainsi que par l’impact du télétravail sur les choix des acquéreurs. Les acteurs du secteur devront s’adapter à ces évolutions pour tirer profit des opportunités qui se dessinent.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *